Business partner, chief performance officer, entrepreneur … ? qui est le directeur financier de demain ?

Cet article est un extrait de l’étude publiée dans les derniers Cahiers du chiffre et du droit – Revue Lamy

Le directeur financier est avant tout un expert et un homme (une femme) de confiance, un pilier sur lequel le dirigeant doit pouvoir se reposer de manière fiable. Sa rigueur et sa capacité à rendre factuelles des décisions est un atout majeur en période d’incertitude. La crise – qui a contraint à une focalisation sur les marges, les résultats et le cash – a favorisé l’extension de son périmètre vers la stratégie tout en lui maintenant ses domaines d’expertise. Il est devenu un « business partner ». Garant du bien-fondé économique des orientations business il intervient naturellement aux côtés de la direction générale.

La « révolution digitale » implique de nouvelles évolutions de son rôle, s’il parvient à élargir ses priorités au-delà de ce qui a un impact immédiatement financier et à s’ouvrir plus largement aux préoccupations de ses interlocuteurs.

Les opérationnels sont en attente d’informations. C’est aux directions financières de saisir l’opportunité de traiter et partager cette abondance des données, faute de quoi les autres directions le feront à leur place, sans maîtrise sur la confidentialité et le contrôle interne. La puissance et la flexibilité des reportings construits autour de la donnée sont une réponse aux structures de reportings rigides et apportent l’agilité réclamée par les opérationnels. La mise à disposition d’une information en continu, plus récente, plus réactive, voire prédictive est de nature à rapprocher la finance des autres fonctions de l’entreprise.

Le chantier de transformation qui s’annonce est majeur car au-delà des préoccupations classiques de sécuriser et simplifier les processus ou d’accompagner la croissance, il s’agit d’être partie prenante de l’évolution du business model et de la digitalisation de l’entreprise. Nous sommes passés d’une conception où le directeur financier est le « business partner de la digitalisation » (étude PwC sur les priorités 2017 du DAF) à un « Chief Performance Officer » (étude PwC 2018) Les partenaires du directeur financier attendent qu’il y joue un rôle central.

Tout l’enjeu de la fonction finance est de continuer à protéger l’intégrité de l’entreprise et assurer le contrôle des coûts, tout en devenant la locomotive de la création de valeur de l’entreprise de demain. En devenant un puissant pôle d’analyse prédictive, la fonction finance change de nature.

Dans cet environnement plus technique et ouvert, au contact croissant des autres fonctions de l’entreprise, la montée en compétences, l’acquisition de techniques pointues et de qualités comportementales deviennent des enjeux clés pour le directeur financier et les équipes finance de demain.

Cela passe, entre autres, par l’ouverture à de nouveaux profils (statisticiens, data scientists, économistes voire spécialistes des sciences comportementales) et par un changement de son jeu relationnel avec les acteurs de l’entreprise (collaboratif, en réseau).

Adaptable, agile, ouvert directeur financier demain a toutes les caractéristiques de l’entrepreneur !