Pour lancer son entreprise, tout est affaire de méthode, mais aussi d’état d’esprit. 8 conseils pour muscler son moral et blinder sa motivation

Isabelle Proust a demandé à 23 entrepreneurs de donner leur meilleur conseil aux entrepreneurs qui se lancent. Voici leurs réponses en condensé.

Article paru dans Les Echos Entrepreneurs le 20/10/22

#1. Suivez votre élan intérieur

Trouvez un domaine qui vous motive vraiment (et pas juste parce que c’est la tendance du moment) et lancez-vous ! Y aller et tester son produit sur le marché le plus vite possible. Comme le dit Frédéric Jousset  : « Il y a une vertu à tenter sa chance. Ne pas rester les deux pieds dans le vide et se lancer ! »

#2. Faites le point sur vous-même

C’est valable surtout pour ceux qui ont déjà connu une expérience professionnelle, pour éviter les déconvenues liées à des illusions (sur l’entrepreneuriat, sur vos envies et votre résistance, sur le type de personnes dont vous souhaitez vous entourer ou pas…).

#3. Visez les étoiles !

C’est LE conseil de tous ceux qui vont loin. (…) La réussite est surtout une construction de l’esprit. Bien sûr aussi de technique, de produit, etc. Mais ce qui déclenche tout au départ, et pour tenir, c’est la configuration de l’état d’esprit : la confiance dans la réussite et la méthode pour arriver à son but. Passer en revue toutes ses réussites, quelles qu’elles soient, pour construire la confiance nécessaire. Douter sur les moyens, pas sur la fin. Plus tôt on l’a compris, mieux c’est !

#4. Ne restez pas seul

Se lancer à deux ou à trois personnes complémentaires qui se connaissent bien, c’est l’idéal. Mais vous avez peut-être une idée et pas d’associé naturel. Alors entourez-vous de personnes avec qui vous pouvez échanger et challenger vos idées. Des personnes de confiance à qui vous pourrez aussi faire part de vos coups durs et qui vous donneront de l’énergie pour avancer. C’est valable tout au long de la croissance et à tous les stades de la vie de l’entreprise, comme cela a été dit abondamment par tous.

Bien s’entourer en interne est la condition pour développer l’entreprise. Bien s’entourer en externe est la condition pour se maintenir en alerte, limiter les erreurs, aller plus vite.

Les techniques existent, il faut aller les chercher pour éviter de s’épuiser et ne pas hésiter à poser des questions. Faire partie de plusieurs réseaux d’entrepreneurs, s’adjoindre les conseils d’experts, constituer un conseil d’administration ou un comité stratégique (très tôt si vous avez des ambitions de croissance élevées). Une bonne gouvernance n’est pas une perte de temps. Elle oblige à se poser les bonnes questions au bon moment, de manière préventive.

Une compétence naturelle pour les plus jeunes qui raisonnent en communauté et en réseau, moins évidente dans un monde qui a longtemps été cloisonné : oser demander.

#5. Recrutez des bons

N’hésitez pas à recruter les Messi ou Mbappé qui vont décupler votre croissance ! Il n’y a pas de réussite exceptionnelle sans équipe exceptionnelle.

#6. Soyez réaliste

Soyez persévérants… et lucides sur les chances de succès de l’aventure. Autrement dit, ne pas renoncer à cause des obstacles mais se fixer des objectifs et s’évaluer objectivement par période.

#7. Restez curieux de tout

Restez hyper ouvert sur le monde et adaptez-vous sans cesse, sans perdre votre boussole. « Être ouvert d’esprit pour trouver ce que vous aimez », c’est aussi le conseil de Sundar Pichai, CEO de Google, quand il s’adresse aux étudiants. C’est-à-dire être ouvert aux idées, y compris différentes voire dérangeantes, ne pas se cantonner à ce que l’on connaît, à son environnement proche.

S’adapter, (…) c’est la capacité à se remettre en cause dans ses idées et ses comportements. Ce n’est pas naturel, donc cela s’apprend et nécessite de l’entraînement. Une certaine humilité aussi pour reconnaître qu’il faut agir différemment de son fonctionnement familier, accepter les feedbacks et s’adapter à son contexte et aux autres.

#8. Adoptez une attitude positive pour aller de l’avant

Adopter une attitude positive qui fait aller de l’avant, se forger les représentations de la réussite à force de répétition, comprendre ses mécanismes comportementaux et acquérir les compétences manquantes pour développer sa pertinence, son impact, donc son efficacité dans les différents contextes… C’est tout cela « muscler » son état d’esprit pour réussir. Et c’est valable toute la vie !

 

Retrouvez l’article sur Les Echos Entrepreneurs :

https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/efficacite-personnelle/0702443820768-pour-vous-lancer-musclez-votre-etat-d-esprit-349837.php